Le Réseau canadien du CRSNG sur les services des écosystèmes aquatiques (RCSEA)

L’accouplement du paysage, des services des écosystèmes aquatiques et du changement environnemental au Nord du Canada

Thème 1

Project1.3a_attawapiskatRiver

Les écozones boréales et subarctiques représentent la plus grande région géographique du Canada et la région la plus riche en ressources naturelles. Elles sont également les plus sensibles au changements environnementaux causés par le développement et le climat. Les Basses-terres de la Baie d’Hudson, l’une des cinq plus grandes terres humides au monde, situées dans la région subarctique du Canada, représentent sans doute l’écosystème d’eau douce le plus vulnérable au Canada, mais elles sont très peu étudiées. Actuellement, nous ne comprenons ni les connections entre l’énorme écosystème de tourbière et les rivières du nord, ni comment cet écosystème renforce les fonctions des écosystemes aquatiques. L’hausse de température que subira le subarctique canadien figure parmi les augmentations les plus significatives au monde (IPCC 2007). Elle se rajoutera à une augmentation prévue de la précipitation en hiver et en été dans cette région, qui changera de façon significative les régimes hydrologiques. En outre, le rôle important que jouent les terres humides du nord dans le fonctionnement des écosystèmes d’eau douce et les milieux côtiers demeure peu étudié. Face au réchauffement climatique régionale, une meilleure compréhension de comment les paysages de tourbière contribuent aux SEA s’avère d’une importance cruciale.

Project1.3a_freightercanoeObjectifs clés:

  • Adresser les lacunes de connaissance sur les services des écosystèmes aquatiques, par exemple la provision d’eau propre et des aliments aquatiques sains provenant des bassins versants vulnérables de cette région
  • Synthétiser les connaissances actuelles d’un évantail de sources privées, publiques et des Premières Nations
  • Développer des stratégies pour la classification et la modélisation des débits d’eau dans cette région peu surveillée, ainsi que de mieux comprendre les sources d’eau dans les ruisseaux et les rivières et les processus qui livrent de l’énergie, des nutrients et des contaminants, tel que le mercure, au biote aquatique.
  • Developper, élargir et tester une évaluation utilisant l’Approche des conditions de référence pour estimer la diversité et l’abondance des espèces aquatiques, afin d’établir une référence de base contre laquelle les changements environnementaux et le développement peuvent être mesurés.

Projets:
(Les descriptions sont présentées dans la langue dans laquelle elles ont été fournis.)

1.1 – A synthesis and analysis of existing hydrological, biological and chemical data for the Hudson Bay Lowlands

1.2 – Couple the landscape and surface waters of the Hudson Bay Lowlands at the regional, watershed and sub-watershed scales

1.3 – Characterize the structure and function of aquatic ecosystems of the Hudson Bay Lowlands

1.4 – Identify the impacts of climate and land-use changes on peatland biogeochemical function in the Hudson Bay Lowlands

1.5 – Characterize the distribution of mercury and methyl-mercury  in surface waters and freshwater biota of the Hudson Bay Lowlands

1.6 – Building relationships with Far North Ontario First Nations

Comments are closed.